Pour aller plus loin

1386733821_gmusicbrowser Musique

« La musique a toujours tenu une place importante dans la vie personnelle et politique de Nelson Mandela. Au-delà de la personnalité de l’ancien président d’Afrique du Sud, la musique est également un trait d’union entre les Sud-Africains et une arme pour lutter contre l’apartheid. » (documentaire « Music For Mandela »)

Asimbonanga (Mandela) – Savuka/Johnny Clegg

  • Stevie Wonder lui dédie en 1985 la chanson I Just Called to Say I Love You qui avait reçu l’Oscar de la meilleure chanson originale. Le titre est interdit à la radio en Afrique du Sud.
  • En 1986, Youssou N’Dour sort son album Nelson Mandela.
  • Johnny Clegg lui dédie sa chanson Asimbonanga (Mandela) (traduction : Nous ne l’avons pas vu) dans son album Third World Child en 1987.
  • En 1988, le concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela avec Dire Straits aux côtés d’Eric Clapton à Wembley Stadium est une date majeure de la lutte anti-apartheid, où de nombreux musiciens soutiennent Mandela.
  • Michel Fugain évoque la captivité de Nelson Mandela dans sa chanson La liberté demandez-la en 1989.
  • Jean Ferrat y fait référence dans la chanson Mon amour sauvage en 1991.
  • Salif Keïta qui avait joué au concert de Wembley enregistre la chanson Mandela dans son album Folon en 1995.
  • De 2003 à 2008, de nombreuses personnalités de la musique ont soutenu la série de concerts 46664 (numéro de matricule de prisonnier de Mandela) afin de sensibiliser la communauté internationale aux problèmes africains et financer la fondation Mandela.
  • Le groupe Queen + Paul Rodgers a composé Say it’s not true, en 2007, au profit de la fondation 46664 contre le SIDA.